PROGRAM

Conferences, workshop, master classes, ...

Registration

Registration closes : May 31st 2017

PRACTICAL INFORMATION

Information about the city of Paris, your accommodation, ...

LETTERS OF WELCOME

Dear colleagues and friends, 

Nino Zganecin the name of the EASSW I cordially invite you to attend the Paris conference in 2017 and to join to the large group of European social work educators, students, practitioners and users in interactive disscussion, dialogue and exchange of ideas and thoughts. After Milan conference that was held with great success in 2015 the EASSW along with its partner UNAFORIS from France is strongly determined to raise the level of conference quality even higher and to offer to the participants unique opportunity for the presentation of their research findings, theoretical and practical insights and experiences as well as to exchange common ideas and attitudes.

The beautiful city of Paris will host us in prestigious Descartes University and organizers will conduct every efforts to make this conference perfectly organized, substantially significant but also to secure an homey warm ambience. The conference title “Social work education in Europe: challenging boundaries, promoting a sustainable future”  offers broad space for the elaboration of the social work education issues as well as for discussion relations of the education with other social work aspects.  I hope to see you in Paris from 26 – 29. June 2017.

Nino Žganec, President of EASSW

Chers collègues et amis,

Pierre GauthierTous les deux ans, l’UNAFORIS organise une « biennale », réunion de réflexion et d’échanges, au carrefour de l’actualité et des questions de fond, sur les pratiques des Etablissements de Formation au travail Social.

La Conférence de Paris vient après les biennales de Rennes ‐ en 2010 ‐ et celles de Saint Ouen en 2012 et 2014. En 2010, la question des « territoires » fut au cœur des débats ; en 2012, ceux‐ci furent consacrés au « travail social sans frontières ». La biennale 2014 « Les formations sociales en transformation : l’affaire de tous ? » fut marquée par la par‐ ticipation des étudiants, en particulier des outre‐mer.

La décision de jumeler notre biennale 2016, décalée pour l’occasion d’une année, avec le Congrès de l’association européenne des écoles de travail social, EASSW, que Paris accueillera donc, donne un cadre nouveau à notre action, et montre que la question des formations aux métiers du travail social est en train de changer de dimension.

Un cadre universitaire et des parrainages internationaux prestigieux, comme celui de l’UNESCO accompagnent, j’allais dire naturellement, les mutations majeures qu’introduit chez nous, je le pense et je l’espère, le plan interministériel du 21 octobre 2015 « en faveur du travail social et du développement social » en France.

La tenue régulière de journées parlementaires sur le travail social, les retombées dans ce secteur de la COP21, contribuent, au même titre que l’inscription claire de nos formations dans un cadre européen à faire « bouger les lignes » vers ces mutations, cette reconnaissance et cette refondation pour lesquelles nous militons.

Pierre Gauthier, Président de l’UNAFORIS